Voyez petit, voyez macro!

Voyez petit, voyez macro!

La macrophotographie, c'est l'art de photographier des sujets extrêmement petits. C'est un domaine qui a ses exigences, ses techniques, ses équipements et ses propres stratégies de prise de vue. Mais si vous avez la passion, la macro vous offrira des heures de plaisir photographique, ainsi que des images époustouflantes d'un monde qui passe souvent inaperçu.

Macro ou non?

Il n'y a pas de critère standard pour définir ce qui est macro et ce qui ne l'est pas. Vous trouverez le mot macro utilisé pour à peu près tous les appareils photo qui ont la capacité de photographier des objets de très près.

Si le mot macro évoque des équipements élaborés pour les photographes avancés, on trouve tout autant d'appareils de base qui affichent des modes macro. Malgré leurs commandes simplifiées, les appareils de poche ont une capacité macro surprenante, un avantage que leur procure leur capteur plus petit.

La macrophotographie est une technique et un état d'esprit. Elle exige la patience d'observer le monde de près et d'être attentif aux détails. Les fleurs, les insectes, les petits objets sont tous des sujets qui deviennent intéressants quand on les observe de près, tout comme les cristaux, les bulles dans les liquides, la fumée, etc.

Des heures de patience… et de découverte

Les limites sont celles de votre imagination ainsi que du temps et de l'argent que vous investirez dans la macrophotographie. Certains photographes s'en tiennent à des équipements assez simples, mais passent quand même des heures de plaisir en observant la nature.

Une fois que l'on découvre tous les sujets que la macro nous permet de capter, on doit décider jusqu'où on veut aller dans le perfectionnement technique, et il y en a pour tous les goûts.

Certains photographes seront parfaitement satisfaits de photographier des fleurs, des plantes, et certains autres petits objets. Dans une certaine mesure, on peut y arriver sans équipement spécialisé. En plus des appareils de base, la conception de certains objectifs zoom offerts sur les DSLR leur vaut une capacité macro intéressante.

L'équipement spécialisé

L'étape suivante est l'achat d'un objectif macro proprement dit. C'est, si on veut, la pièce maîtresse. Ces objectifs spécialisés ont la capacité de photographier des objets très rapprochés, à quelques pouces de la caméra, et sont tout aussi capables de prendre des photos régulières de sujets extérieurs.

Ils sont offerts en plusieurs focales, ordinairement de 50mm jusqu'à 180mm. Si vous photographiez des sujets vivants, vous gagnerez à utiliser une focale plus longue car elle vous permettra de rester plus loin de votre sujet, donc de ne pas le déranger.

Vous pouvez aussi augmenter la capacité de votre objectif macro en utilisant des tubes d'extension ou encore des filtres de rapprochement à dioptrie, connus en anglais sous le nom de «close-ups».

Les tubes d'extension portent bien leur nom: ils sont vides et ne font qu'augmenter la distance entre l'objectif et le capteur de votre caméra dans le but d'augmenter le facteur de grossissement. Quant aux filtres de rapprochement, ils permettent eux aussi plus de

grossissement, mais en introduisant encore plus de verre entre le sujet et le capteur, ils augmentent les chances de distorsion et de diffraction, causes d'une image moins nette.

Gare à la mise au point

À la prise de vue, la mise au point est cruciale et il faut rechercher les sujets les plus stables possibles puisque la profondeur de champ est extrêmement limitée. Dans l'un des clichés fournis en exemple, les pétales de la fleur sont hors foyer à cause de la faible profondeur de champ.

Ce besoin de profondeur impose de petites ouvertures de diaphragme. Évidemment, la stabilité de l'appareil devient critique car le moindre mouvement peut rendre l'image floue - même le mouvement d'appuyer sur le déclencheur. Cette contrainte requiert un bon trépied, de même qu'un déclencheur à retardement ou une télécommande pour déclencher sans toucher à la caméra.

Si la macrophotographie vous intéresse, dites-vous bien que vous n'êtes pas seul. Votre marchand local peut vous conseiller et, dans bien des cas, vous offrir des cours. Et recherchez un club de photo dans votre localité, vous y trouverez habituellement un ou plusieurs adeptes de macro qui se feront un plaisir de vous épauler.