7 règles pour tourner de la vidéo avec votre caméra photo

1. Réglez la qualité au maximum

On ne sait jamais ce que vous capterez avec votre caméra! C’est pourquoi on vous recommande d’utiliser toujours la meilleure résolution disponible pour faire vos images vidéo. Ce qu’on appelle FullHD donne une image de 1920 pixels de large par 1080 de haut et plusieurs appareils tournent de la vidéo à cette qualité.

Quant aux cartes mémoire, si elles sont de format SD, elles doivent être au moins de la Classe 6 pour vous assurer un enregistrement fiable des données, quoique les cartes de Classe 10 et les UHS 1 sont encore plus rapides. Vous devriez aussi toujours en avoir une deuxième dans votre étui de caméra.

La cadence d’images vidéo standard en Amérique est de 30 images par seconde. Si votre appareil vous en offre plus, cela fera de meilleurs ralentis pour étudier votre élan de golf, par exemple.

2. Tournez à l’horizontale

Puisque les télés et les moniteurs d’ordinateurs ne se tournent pas facilement à la verticale, on vous recommande de tourner le plus souvent possible à l’horizontale. Même si votre vidéo est destinée à l’internet, le rectangle pour la visionner sera horizontal. Pensez cinéma!

3. Surveillez la balance des blancs

Quand vous faites des photos, il arrive parfois que la balance des blancs automatique de votre appareil se fasse jouer par des sources de lumière de couleurs différentes. Si la photo est essentielle, il est possible de corriger les couleurs pour qu’elles reprennent une teinte à peu près normale.

En vidéo, la retouche de couleurs est un procédé beaucoup plus difficile à rendre avec succès puisqu’on a affaire non pas avec une seule image, mais bien 30 pour chaque seconde de vidéo. On vous recommande donc de choisir une balance de blancs qui rend des couleurs naturelles à chaque prise que vous faites. Si vous changez de décor, n’oubliez pas de changer la balance des blancs.

4. Réduisez l’ISO au minimum

Essayez de privilégier la sensibilité la moins élevée possible pour toutes les vidéos que vous faites. Cela vous donnera des images plus riches, moins «granuleuses», même quand la lumière est plus faible.

Si vous laissez la caméra travailler en mode automatique, votre appareil augmentera la sensibilité du capteur dès que la lumière commencera à faiblir.

5. Essayez l’exposition manuelle

Si votre appareil vous le permet, tentez de faire votre vidéo en manuel. Cela empêchera la caméra de modifier l’exposition dans des circonstances changeantes. Vous choisissez donc de bien exposer ce que vous voulez montrer dans l’image.

Si l’arrière-plan est surexposé, on verra au moins la personne que vous filmez. Si vous laissez la caméra exposer toute seule, elle pourrait très bien choisir d’exposer pour le ciel et votre «vedette» se retrouvera dans l’ombre.

6. Surveillez la mise au point automatique

La mise au point automatique dans les modes vidéo d’un appareil photo n’est pas toujours très performante et parfois même bruyante, ce qui n’est pas très agréable si vous captez du son…

Si cela vous est possible, faites la mise au point sur votre sujet avant de commencer à enregistrer et n’y touchez plus. Vous devrez toutefois rester à une distance fixe de votre sujet. S’il avance d’un pas vers vous, reculez d’un pas.

7. Enregistrez plusieurs petits morceaux

Il vous est déjà arrivé d’avoir à regarder cinq minutes de vidéo pour retrouver les 15 ou 30 secondes qui sont vraiment intéressantes? Saisissez de petites séquences et arrêtez d’enregistrer quand il ne se passe rien.

Ce sera plus simple de montrer les clips vraiment pertinents à d’autres après, et plus rapide pour classer vos images si vous en faites un montage par la suite.

Et le son?

Les microphones qui sont inclus dans les appareils photo captent tout ce qui se passe autour de la caméra et parfois même ce qui se passe dedans. Pour enregistrer du son de qualité, pour des entrevues par exemple, essayez d’utiliser un micro externe que vous brancherez dans votre appareil, s’il vous le permet.