Touriste, photographe, ou les deux?

On part en voyage pour diverses raisons. Dans certains cas, c'est un décrochage essentiel pour se ressourcer et faire le plein le temps de quelques jours de vacances. Pour d'autres, c'est une évasion à la recherche de nouvelles découvertes. Et pour d'autres encore, c'est presque un mode de vie.

Dans presque tous les cas, les voyageurs tiennent à figer dans le temps les évènements. Les lieux et les personnes que leurs voyages leur ont permis de découvrir. C'est d'ailleurs l'image que nous avons du touriste: caméra au cou, toujours à l'affut de découvertes et d'inattendu.

Vous souhaitez sans doute ramener de belles photos, mais vous ne partez pas travailler. Comment concilier les deux? Il faut faire des choix. Voici donc quelques éléments à considérer avant de partir en voyage.

Faites un peu de recherche

On a beau savoir où l'on va, et même avoir une idée des photos que l'on souhaiterait faire, un petit peu de recherche sur votre destination vous sera très utile.

Les heures de lever et de coucher de soleil, les meilleurs points de vue pour les monuments célèbres, les restrictions, les heures d'ouverture, tout cela est facilement disponible sur le web, tout comme de nombreuses images qui vous serviront d'inspiration pour créer «votre» Tour Eiffel bien à vous...

Partez léger

Votre choix d'équipement est aussi très important. Songez au poids et aussi à l'encombrement. Faites votre possible pour vous en tenir au minimum: une journée de tourisme avec deux boîtiers, trois objectifs, un flash et un trépied vous épuisera très rapidement.

Regardez du côté des objectifs zoom, des mini-trépieds ou des monopods, et songez à la possibilité d'un appareil de poche pour les journées qui ne sont pas aussi «photographiques» que d'autres. À moins que vous ne teniez beaucoup à faire des photos recherchées au flash, remettez-vous en au flash incorporé de votre appareil, qui vous dépannera au cas où...

À moins d'être en voyage-photo, un ordinateur portable n'est pas indispensable. Surtout que vous n'aurez probablement pas le goût de vous enfermer pour faire du post-traitement.

Cartes mémoire et piles en quantité

Si vous tenez absolument à avoir des copies de sauvegarde de tous vos clichés, vous utilisez probablement un appareil qui peut recevoir deux cartes mémoire: configurez votre caméra pour enregistrer vos fichiers sur deux cartes simultanément et vous aurez des copies de sauvegarde raisonnables. Sinon, assurez-vous d'avoir des cartes mémoire de bonne qualité, et en quantité suffisante.

Ayez au moins une pile de rechange pour votre appareil, et gardez-la chargée au maximum. Il est probable que vous preniez beaucoup plus de photos et de vidéos que d'habitude, donc vos piles se déchargeront plus vite.

Avertissez vos compagnons de voyage

Gérez les attentes de vos compagnons de voyage. Autant il est désagréable pour un non- photographe d'attendre après vous, autant vous serez inconfortable si vous avez l'impression de retarder vos compagnons de voyage pendant que vous cherchez le moment décisif. Il vaut mieux en discuter amicalement avant de partir et songer à vous réserver des temps où vous partirez seul faire des images. Tout le monde sera plus heureux.

Sortez tôt

Devenez lève-tôt pour profiter de la lumière. Un point c'est tout, rien à ajouter. Allez-y un bon matin et vous verrez. Et ne ratez pas vos chances d'assister à des évènements publics, des foires, des marchés, des festivals etc. On y trouve toujours de nombreuses opportunités de photos, et plus l'endroit est exotique, plus vos photos profiteront de la fraîcheur de sujets inhabituels.

Approchez-vous des gens

Enfin, n'ayez pas peur d'approcher les gens. Certains vous refuseront la permission de les photographier, mais on obtient beaucoup de «oui» en expliquant aux gens pourquoi on les trouve intéressants... et en promettant de leur envoyer un exemplaire par courriel.

Vous transformerez ainsi des inconnus méfiants en amis qui vous donneront gentiment leur courriel et qui auront hâte de recevoir leur photo!